Le Garcinia Cambogia face aux brûleurs de graisse, quelles différences ?

Le garcinia cambogia est LA tendance minceur du moment ! Un million de Français « googlisent » chaque mois ce complément amincissant très controversé, un chiffre conséquent compte tenu des 15% des adultes qui souffrent de surpoids en France (selon l’OCDE, l’Organisation de coopération et de développement économiques). De plus en plus de Français sont à la recherche d’avis fiables sur l’efficacité du garcinia cambogia, sur ses éventuels effets secondaires ou encore sur les boutiques qui le vendent par milliers de boîtes sur Internet. De leur côté, les fabricants prétendent que le garcinia cambogia favorise la perte de poids, tout en ralentissant l’absorption de graisses, en remplaçant les graisses par de muscles, voire en améliorant son humeur face au stress. Découvrez dans cet article un tour d’horizon sur les particularités de ce nouveau remède miracle contre l’obésité.

Qu’est-ce que le garcinia cambogia ?

Tamarinier de Malabar

Extrait de l’arbre fruitier tropical appelé le tamarinier de Malabar, le garcinia cambogia est un complément alimentaire couramment utilisé pour la perte de poids. Certains chercheurs ont tant de fois vanté sa capacité à couper l’appétit et à inhiber la tendance de l’organisme à accumuler de la graisse. On raconte que les taux de sucre dans le sang et de cholestérol sont bel et bien contrôlés par ce remède miracle, dont les boîtes s’étalent par milliers dans les boutiques de produits diététiques.

Par ailleurs, le garcinia cambogia est un composé enrichi en acide hydroxycitrique, une substance qui semble inhiber l’enzyme citrate lyase et interférer avec le métabolisme des acides gras. En cela, il fonctionne donc de la même manière que les brûleurs de graisse, que vous retrouverez sur la page https://www.envie2maigrir.com/meilleurs-bruleurs-de-graisse/. Mais attention, encore peu d’études sont parvenues à démontrer réellement les vertus de l’acide hydroxycitrique, étant donné qu’une perte de poids réussie nécessiterait plus de 1000 mg de principe actif.

Quelles différences avec les autres brûleurs de graisse ?

Plus concrètement, l’extrait d’acide hydroxycitrique (AHC) fonctionne de deux manières pour favoriser la perte de poids. Avant tout, il coupe votre appétit en multipliant la quantité de sérotonine dans le sang. En effet, une faible concentration en sérotonine étant associée à la dépression et à l’anxiété, nous avons tendance à manger beaucoup pour compenser ce trouble d’humeur. Ainsi, votre humeur s’améliore au fur et à mesure que le taux de sérotonine monte dans le sang, ce qui réduit naturellement l’appétit.

De plus, le même AHC interrompt le processus de synthèse de graisse dans le corps en inhibant une enzyme clé, appelée citrate lyase. Or, l’organisme a besoin de cette enzyme pour synthétiser de la graisse à partir des hydrates de carbone.

Mis à part ces fonctions qui rapprochent le fruit du tamarinier de Malabar aux autres brûleurs de graisse, notons aussi que le garcinia cambogia aide l’organisme à utiliser le glucose pour générer de l’énergie. Les souris sur lesquelles a été administré du garcinia cambogia lors d’une étude, avaient un taux d’insuline largement inférieur à la normale. C’est pour cette raison que de nombreux patients diabétiques s’intéressent aussi de près à ce brûleur de graisse. A souligner cependant que l’association du garcinia cambogia avec un médicament contrôlant la glycémie, peut conduire à de graves manifestations hypoglycémiques.

Enfin, certains chercheurs avancent que le garcinia cambogia peut être préconisé pour réguler le taux de cholestérol. Le principe actif agit ici en éliminant les triglycérides et le LDL (le « mauvais cholestérol ») tout en multipliant le HDL (le « bon cholestérol »). Mais là encore, l’utilisation du garcinia cambogia avec un autre régulateur de cholestérol n’est pas recommandée.

Garcinia cambogia, brûleur de graisse : bon pour tout le monde ?

Aliments brûleurs de graisseBien que le tamarinier de Malabar et ses fruits aient été extraits abondamment pendant des années pour leurs vertus thérapeutiques, l’acide hydroxycitrique ne convient pas toujours à tout le monde. Ainsi, les femmes enceintes ou qui allaitent ne devraient pas en prendre, tout comme les personnes diabétiques qui suivent déjà un autre traitement contre l’hyperglycémie.

Par ailleurs, le garcinia cambogia étant efficace pour la régulation du cholestérol, les patients qui suivent un traitement à base de statine devraient s’abstenir d’en prendre. En effet, l’AHC peut engendrer des effets secondaires sévères comme une fonte musculaire. Enfin, tout comme certains compléments alimentaires, le garcinia cambogia n’a pas encore fait l’objet d’une évaluation approfondie par l’Autorité européenne de sécurité des aliments (EFSA) ni par la DGCCRF (Direction générale de la concurrence, de la consommation et de la répression des fraudes), l’autorité française de la régulation des compléments alimentaires.

Enfin, bien évidemment, la prise d’un complément alimentaire à base d’AHC seul ne suffira pas à brûler complètement la graisse. En revanche, une fois associé à une alimentation saine et à un exercice physique régulier, ce principe promet des résultats impressionnants en quelques jours. Mais attention, il est inutile voire risqué de prendre plus de 3000 mg d’AHC par jour. La plupart des diététiciens recommandent une dose située entre 500 et 1000 mg journaliers, que vous prendriez avant chaque repas.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.